Mabatim.info – Pour être en sécurité, Israël doit enterrer l’illusion d’Oslo

La mort d’un officier des Forces de Défense d’Israël (FDI) cette semaine prouve que c’est la réalité qui compte, et non les fantasmes de l’élite israélienne.

(14 Septembre, 2022 / JNS) Le commandant adjoint de l’unité de reconnaissance Nahal de Tsahal, le major Bar Falah, a été tué mardi soir lorsque deux terroristes palestiniens, dont un officier des services de sécurité de l’Autorité palestinienne, financés et entraînés par les États-Unis, ont ouvert le feu sur Falah et ses soldats. Les soldats de Falah ont riposté et tué les deux hommes. La mort tragique de Falah doit précipiter une prise de conscience nationale avec des réalités dures mais évidentes.

Le commandant Falah et ses soldats étaient positionnés près du poste de contrôle de Jalameh, dans le nord de la Samarie, à proximité de la ville de Jénine, qui a été la plaque tournante du terrorisme palestinien, dirigé par l’Iran par l’intermédiaire de son mandataire, le Jihad islamique, pendant la majeure partie de l’année dernière. Jalameh est situé à côté du poste de contrôle, qui régule le trafic en provenance du nord de la Samarie traversant la ligne d’armistice de 1949.

Plus tôt dans la journée, des terroristes palestiniens avaient ouvert le feu sur des ingénieurs des FDI qui effectuaient des travaux sur la barrière de séparation, qui empêche les terroristes palestiniens de s’infiltrer dans les centres de population israéliens. Cette fusillade s’inscrit dans le cadre d’une forte augmentation des attaques terroristes palestiniennes au cours des derniers mois. Lundi, Itamar Cohen, un berger israélien, a été attaqué par un groupe de lyncheurs palestiniens et grièvement blessé par une faux près de la ferme Maon, dans les collines du sud d’Hébron.

Le directeur du Shin Bet, Ronen Bar, a déclaré cette semaine que les attaques terroristes ont augmenté de 30 % au cours de l’année dernière. Au cours du seul mois dernier, les Palestiniens ont perpétré 70 fusillades et des centaines d’attaques à la bombe incendiaire et à la pierre contre des Israéliens en Judée et Samarie. La terreur a également augmenté à Jérusalem et dans le reste du pays.

En d’autres termes, lorsque Falah et ses soldats ont identifié deux hommes suspects accroupis près de leur position, ils avaient toutes les raisons de penser qu’il s’agissait de terroristes qui prévoyaient de les attaquer. Et ils l’ont fait. Mais le haut commandement des FDI aurait rejeté leur évaluation.

Caroline Glick

La suite sur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close