Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

Parties en Syrie, 16 mères djihadistes reviennent en France avec leurs 35 enfants!

Dans les camps de l’Etat islamique, les enfants embrigadés ne sont pas au club Med ; ils apprennent à tuer et torturer !

Oyez, oyez braves gens !

Vous qui payez déjà tellement d’impôts et taxes en tous genres, pour accueillir toute la misère du monde (dont on vous rend responsables), au détriment de nos propres nécessiteux… allez devoir encore vous serrer la ceinture d’un nouveau cran, et vous pousser pour faire de la place à 35 gosses et 16 mères… bien plus précieux qu’un citoyen lambda ordinaire, corvéable à merci, pour l’honneur de faux gauchistes pratiquant une ignoble sélection entre ceux qui méritent d’être secourus… et ceux qui auraient vocation à toujours assister les premiers, en leur reprochant éternellement des faits imputables à leurs aïeux… mais dont eux-mêmes sont dédouanés sans problème !

Il s’agit du premier rapatriement aussi massif en France d’enfants et de mères depuis la chute en 2019 du « califat » de l’Etat islamique (EI), d’où avaient été notamment planifiés les très meurtriers attentats du 13 novembre 2015 en France, dont le procès vient de s’achever.

Patrick Jardin, à qui ces assassins ont ravi sa fille Nathalie, en sait long précisément sur ce simulacre de procès… de même quesur l’abrutissement de certains prochesde victimes, se complaisant scandaleusement dans le « ils n’auront pas ma haine »... ces irrécupérables montreront sans doute bien plus de compassion à ces enfants de djihadistes, dont l’esprit a déjà été gangrené par les lavages de cerveaux islamiques… qu’aux victimes innocentes du Bataclan !

Rappel :En 2019, près desept Français sur dix étaient opposés au retour des enfants de djihadistes, selon un sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour Franceinfo et Le Figaro.

Mais de cela comme du reste, Macronescu n’en a cure, rien ne l’indisposant autant que l’avis des Français qu’il déteste !

https://www.europe1.fr/international/la-france-rapatrie-16-meres-djihadistes-et-35-enfants-francais-detenus-dans-des-camps-syriens-4121609

Les « grands cœurs » ont donc encore frappé, en se glorifiant de faire revenir en France, sous couvert de les soustraire à l’influence de Daech (mais bien sûr !) 51 innocents, qu’au nom de leur humanité frelatée, nous n’aurions pas le droit d’abandonner à leur triste sort… qu’ils ont pourtant eux-mêmes choisis de leur plein gré !

Qui se souvient en effet, que ces traîtres à la Patrie, ont eux-mêmes déchiré leur passeport, et sont partie en Syrie pour faire la guerre à la France, en rejoignant les troupes de féroces djihadistes totalement inféodés à leur religion de malheur… que par ailleurs ils prétendent « d’amour et de paix » pour mieux tromper ceux qu’ils veulent attirer dans leurs filets.

Bien sûr qu’il paraîtrait cruel de ne pas plaindre ces enfants prétendus innocents, mais sait-on jusqu’à quel degré ils ne sont pas déjà gravement, voire définitivement, contaminés par la propagande islamistes ne supportant pas d’autres croyances que les leurs ?

Ne nous trompons pas de combat, et n’oublions jamais que ces enfants sont ceux de parents qui ont renié la France et qui les ont élevés dans la haine de la France et du mécréant.

Et s’il est « raciste » de le prétendre, et de le rappeler sans fin… j’assume, étant sans le moindre remord, du côté des nôtres avant les autres… en totale opposition à la doctrine de nos humanistes à deux balles jamais en peine d’injustices criantes envers les nôtres !

Parce que s’il s’avère que la cruauté gratuite a déjà envahi leurs fragiles cervelles, nul doute que ce sont nos propres enfants, totalement innocents eux, qui pourraient un jour être assassinés par l’un de ces « pauvres rescapés » !

Ces 35 gosses seront remis aux services de l’Aide sociale à l’Enfance, nous dit-on… laquelle est loin d’être sans reproche quand au suivi des enfants qui lui sont confiés, pour qui a encore en mémoire le sort du pauvre Anthony, 17 ans, placé dans un camping par l’ASE, retrouvé seul, dénudé et mort, dans l’indifférence des habituelles bonnes âmes, restées bien silencieuses à cette occasion…

« En France, trop d’enfants placés meurent dans ces structures. L’Aide Sociale à l’Enfance compte ses sous, nous nos morts« .

Mais bien évidemment ces 35 gosses, enfantés par des ennemis de la France, étant une « cause nationale », seront sans doute bien mieux traités que le pauvre Anthony visiblement trop blond et sain pour intéresser les belles âmes…

Mais seront-ils suffisamment surveillés, par lesdits services… car il n’est pas nécessaire de posséder un quelconque diplôme de psychologie pour craindre que ces enfants soit de véritables bombes à retardement, capables du pires !

Dans un document de 2016, France 24 décrypte les visées de l’Etat islamique, fort de la relève qui les remplacera quand ils mourront… dans cette vidéo nous assistons en arrière plan du commentateur, à l’une des vidéos de propagande montrant des enfants en train de tuer…

https://www.france24.com/fr/20160212-journee-internationale-enfants-soldats-bourreaux-etat-islamique-syrie-irak

Qui parmi les bonnes âmes, peut nous garantir que ces petits français que l’état nous impose d’accueillir sans même vous consulter, n’ont pas été formés à toutes leurs méthodes de tortures et d’assassinats des mécréants… 

Personne ! Mais cela donne des leçons d’humanisme à ceux qui s’inquiètent avec raison de ces retours intempestifs… sachant déjà que les attaques à l’arme blanche se multiplient à une vitesse croissante, ramenées à un vulgaire « sentiment d’insécurité » par le plus indigne ministre de la justice… venant d’être reconduit à son poste.

Quand aux 16 mères, ellesvont être entendues par les enquêteurs. La DGSI a 96 heures pour les interroger.

Parmi elles, la femme d’un djihadiste connu des autorités françaises. Il s’agit de la femme de Sabri Essid, un djihadiste très connu de nos services de renseignements. Mentor de Mohammed Merahproche des frères Clain, Sabri Essid était un des maillons forts de la cellule djihadiste d’Artigat. En 2014, il part en Syrie avec femme et enfant. Il serait mort sur zone en 2018. Sa femme a donc été rapatriée ce mardi en France.

Tout comme, Emilie König, 37 ans. Cette jeune femme présentée comme une recruteuse pour Daesh, était partie en Syrie en 2012. Elle avait été placée sur la liste noire des combattants les plus dangereux par l’ONU. Elle dormira mardi soir à la prison de Fresnes où elle a été incarcérée après avoir été mise en examen pour association de malfaiteurs terroristes.

https://www.rtl.fr/actu/international/syrie-la-femme-d-un-jihadiste-proche-de-merah-et-des-freres-clain-parmi-les-rapatries-7900169988

Et pendant que l’état français, via les décisions iniques des élus islamo-collabos, continuera à retirer le pain de la bouche de nos enfants, pour secourir ceux qui demain nous cracherons à la gueule en guise de remerciements, vous pourrez continuer à mener votre vie, en vous privant toujours plus, et surtout en vous gardant de croiser le chemin d’un de ces déjà si nombreux djihadistes présents sur notre sol… violant, égorgeant,décapitant… quel que soit leur âge, au nom d’un prétendu dieu qui aurait transmis ses volontés à un prophète violent, cruel, libidineux et machiste… avec l’aide décomplexé de prétendus humanistes, férus de doctrines gauchistes à géométrie variable !

Josiane Filio,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close