Mabatim. info – Shireen Abu Akleh – Un sniper sachant chasser doit savoir shooter sans son fusil

Tous les médias… sauf les Israéliens, cela va de soi, pom pom, convergent pour reprendre les « conclusions » de l’enquête palestinienne sur l’assassinat prémédité de la journaliste d’Al-Jazeera par un sniper de Tsahal (Agence palestinienne Wafa).

Impossible de mettre en doute cette vérité révélée : les snipers israéliens sont inspirés directement par Satan, aussi ne ratent-ils jamais leur cible.

Certes, cette fois-là, il leur a fallu deux rafales de plusieurs dizaines de balles pour réussir à atteindre la journaliste en plein front, un exploit d’autant plus sportif que les Israéliens lui ont tiré dans le dos pendant qu’elle fuyait (Elders of Zion).

Certes, le tir délibéré d’un sniper coexiste difficilement avec les multitudes de tirs entendus ce jour-là.

Certes, l’Autorité Palestinienne, qui fait autorité en matière de fiabilité journalistique1, affirme que les seuls tirs sur le terrain provenaient de l’armée israélienne, bien que toutes les images montrent des Palestiniens armés tirant des rafales et les soldats israéliens visant en direction de ces tirs.

Certes, d’après le procureur général palestinien Akram Al-Khatib, la balle utilisée pour tuer Abu Akleh était une cartouche de 5,56 mm qui, selon lui, a été tirée par un fusil de sniper semi-automatique Ruger, que les forces israéliennes n’utilisent pas. Khatib a déclaré que la balle avait été tirée à une distance de 170-180 mètres par un tireur d’élite ayant une bonne visibilité (Times of Israel). Le tireur d’élite avec bonne visibilité a dû tirer deux rafales de fusil mitrailleur pour atteindre sa « cible ». Qu’est-ce que ça aurait été s’il y avait eu du brouillard et s’il avait eu le type de fusil qu’utilisent les snipers !

Certes, la balle que le légiste a retirée du corps de la journaliste est toujours considérée comme secret défense (al Arabya), ce qui affaiblit celle (la défense) de cette théorie, car si elle avait été israélienne, elle figurerait en gros plan sur toutes les Unes du monde (avec et sans majuscule).

Enfin, il est de l’intérêt de l’État juif de tuer délibérément une journaliste à une heure de grande écoute afin de fournir des « preuves » de sa méchanceté originelle, car il doit exister sur la planète quelques ermites qui, ignorant son existence, ne le haïssent pas encore. Il est important pour lui qu’ils rejoignent le consensus. LM

Liliane Messika, MABATIM.INFO

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close